Et si le télétravail devenait la nouvelle norme après la crise sanitaire ?

Afin de limiter la propagation du coronavirus, il a été demandé aux entreprises d’organiser la mise en télétravail de leurs salariés lorsque cela était possible. Ce passage au télétravail s’est mis en place non sans difficultés, tant pour les salariés, que pour leurs dirigeants. Sans compter les risques en matière de sécurité. Mais cette période pourrait servir de test pour des entreprises qui auront besoin de se refaire une santé, une fois le virus passé.

Depuis la mise en place des mesures de confinement général, le 17 mars dernier, pour tenter d’endiguer la progression du Covid-19, les entreprises qui veulent poursuivre leurs activités et qui le peuvent sont invités à placer leurs salariés en télétravail, c’est-à-dire les faire travailler depuis leur domicile. Un moyen efficace pour éviter de croiser d’autres personnes, potentiellement infectées, au sein même de l’entreprise. 
  
Si le travail à domicile est déjà pratiqué en France, sans toutefois dépasser deux ou trois jours, celui-ci demande une certaine anticipation, tant au niveau de l’entreprise, notamment en termes de sécurité, que du salarié qui doit disposer d’un espace dédié pour pouvoir travailler en toute sérénité. Face à l’urgence personne n’était vraiment préparé à télétravailler tous les jours de la semaine, avec en plus le reste de la famille sur le dos et notamment les enfants qui eux aussi, doivent étudier à distance. Qui plus est, pour certains, dans un espace restreint et pas vraiment propice au travail. 

La suite sur Ville Intelligente Mag

Et si le télétravail devenait la nouvelle norme après la crise sanitaire ?

Vous pourrez aussi aimer