Mulhouse tire un bilan satisfaisant du traitement de l’eau potable par ultraviolets

Chaque jour plusieurs milliers de virus et bactéries agressent notre organisme. L’eau est l’un des premiers facteurs de transmission de ces organismes, pour certains dangereux. Pour parer les éventuelles infections les gestionnaires des réseaux d’eau potable ont le plus souvent recours à des traitements chimiques. La ville de Mulhouse (Haut-Rhin) innove en choisissant le traitement par ultraviolet, une technique qui assure une qualité optimale de l’eau potable.

Si toutes les villes en France et dans le monde sont à même de proposer un réseau d’eau potable digne du nom, reste que le plus souvent l’eau que nous consommons à un goût pas toujours très agréable. Après un traitement physique capable d’éliminer les corps flottants, les débris et les algues, l’eau que nous consommons habituellement passe aussi par un traitement chimique et biologique, afin d’éliminer les micro-organismes en suspension que les tamis de filtration, si fin soient-ils, sont incapables d’arrêter. Le chlore et l’ozone sont les réactifs chimiques les plus utilisés pour désinfecter l’eau en fin de filière, auxquels s’ajoutent des traitements biologiques par l’introduction de bactéries naturellement présentes dans l’eau.

La suite sur Ville Intelligente Mag

Mulhouse tire un bilan satisfaisant du traitement de l’eau potable par ultraviolets

Vous pourrez aussi aimer